Décidément les années se suivent et ne se ressemblent pas, sauf pour ce qui est des emmerdes. Après le Covid, la tempête Alex, on a eu droit à la guerre en Ukraine et à la sècheresse. On a pas trop vu le rapport entre l’Ukraine et les canyons du sud-est par contre la sécheresse on a été bien dedans. Quelques mois après je me tente à un bilan de cette saison.

Pour saisir la sècheresse, il faut imaginer que depuis la tempête Alex, il n’est tombé aucune pluie significative sur le sud-est. C’est à dire qu’il n’y a eu aucune crue majeure, seulement des orages localisés plus ou moins forts. Il s’est donc écoulé un an et demi avant la saison d’été sans vrai apport d’eau. Ce n’est pas totalement inédit en région méditerranéenne. Je me souviens que Bagnolar ou le Riou de Moustier n’ont pas coulé pendant les années 2000 avant de retrouver de l’eau dans les années 2010. Enfant j’ai connu le Riolan à sec. Ce n’est donc pas une nouveauté même si tout le monde a été surpris. A croire que l’humain a la mémoire courte.

Ce qui est inédit par contre a été la gestion des barrages du Verdon. Je ne pense pas qu’EDF ai fait une erreur en vidant ses retenues comme avant chaque hiver, ils ne pouvaient pas prévoir que la neige et la pluie n’allaient jamais arriver. L’été 2022 a suivi et les médias ont commencé à communiquer sur le niveau des lacs, la tempête médiatique a commencé. Le constat est fulgurant, entre 20 et 80% de baisse d’activité pour tous ceux qui vivent à moins de 100km à vol d’oiseau du Verdon. Le téléphone n’a tout simplement plus sonné pour certains.

Heureusement vous êtes nombreux à revenir chaque année et à me faire confiance. Vous avez pris votre téléphone et demandé ce qu’il était possible de faire. En fait quasiment tout était faisable même faire du kayak sur le Var. Avec des groupes chaque jours et moins de monde en général sur les sites de pratique, ça a été une saison plutôt agréable pour nous et on pourra continuer l’an prochain.

Concernant 2023, peu de changements, toujours du canyon, pas de nouveaux parcours mais je vais proposer plus fréquemment la randonnée aquatique du Daluis. En kayak toujours le Var en gonflable. A noter qu’un raft arrive pour les jours de belles eaux. Il est fort probable que j’ouvre des sorties en paddle encadrées sur le lac de Castillon, tout n’est pas acté mais c’est pas loin.

Quand à l’ouverture de saison, comptez dès le mois de mars en canyon sec et avril en canyon en eau. La base sera prête fin mai alors vous pouvez réserver dès maintenant.

A bientôt

Guillaume

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s